ROSmodem et émetteurs LF/MF classe D

Presentez vos montages et réalisations - Explications - Discussion sur la fabrication d'un TX 2200m.
f5wk
Animateur
Messages : 73
Inscription : 10 mars 2008, 22:14
Localisation : Evry-Grégy/Yerres (77) JN18HP

ROSmodem et émetteurs LF/MF classe D

Message par f5wk » 20 juin 2010, 23:10

ROSmodem ainsi que WSPR ont la caratéristique de ne générer qu'une fréquence audio pure à un instant donné. Cette fréquence prend des valeurs différentes au cours de la transmission en fonction du symbole à transmettre: 4 en WSPR et de 8 à 64 en ROS.

De ce fait, les émetteurs LF/MF en classe D sont utilisables en ROS/WSPR pour peu qu'on puisse modifier leur fréquence d'émission
au rythme des bits à transmettre.

Une première solution, utilisée par Gary G4WGT, consiste à utiliser un convertisseur bande de base vers 137 ou 500 kHz.
Ce convertisseur est constitué d'un mélangeur, d'un oscillateur local et de filtres. On peut utiliser les petits étages d'un émetteur BLU par exemple, et un PA à MOSFET classe D externe.
Seulement il reste un gros problème à résoudre: nos PA de fortes puissances sont symétriques et pour garantir cette symétrie on utilise un diviseur par 2 logique (bascule D) Du coup l'intervalle entre les diverses fréquences est également divisé par 2, ce qui revient à générer des fréquences incorrectes. Il faudrait que ROS double ses fréquences audio pour compenser cette division par 2.
Ce problème est résolu en multipliant par 2 avant la division par 2 !

Une deuxième solution, utilisée par les OM F, consiste à piloter la fréquence d'un VFO DDS. Le passage d'une fréquence à une autre se fait sans rupture de phase du fait du principe du DDS. Ce point est déterminant pour l'occupation spectrale de l'émission.
Avec cette solution, le signal audio sinusoïdal doit être remplacé par les informations numériques qui permettront de faire varier la fréquence de sortie du DDS. Pour piloter un AD9851 il faut un mot de 32 bits qui sera chargé dans le registre accumulateur du DDS.
Le problème à résoudre consiste cette fois-ci à obtenir un flux de valeurs de fréquence et à cadencer correctement la transmission des valeurs de fréquence.

Clairement la première solution est de type analogique tandis que la deuxième est numérique et sera traitée par logiciel.

Répondre

Revenir à « Description de votre TX »